vendredi 5 mai 2017

En Rose et Noir

Comment se fait-il que malgré une penderie pleine à craquer, ce soit toujours le même constat, jour après jour ? J'ai rien à me mettre !!! Mon homme lève les yeux au ciel quand je glisse ça entre le café et les tartines du matin... Normal, ça lui passe complètement au-dessus tout ça : jeans & t-shirt tous les jours, ya rien de bien sorcier là-dedans. Mais quand on est comme moi accro aux fringues vintage, c'est une autre paire de manches ! "Tiens je mettrais bien cette robe aujourd'hui"...ah mais non je peux pas elle est trop fragile pour ce que je dois faire / trop courte / j'ai pas fait les retouches / longueur nécessitant des talons, or je dois beaucoup marcher / mais si je mets celle-là je peux pas mettre telle veste ou tel sac avec... etc etc ! Bref tellement de paramètres à prendre en compte... C'est loin d'être simple tous les jours ! Heureusement j'aime ça :-) 

Pour ce qui est de la tenue qui nous occupe aujourd'hui dans ces pages, ce fut plus simple car elle se suffit à elle-même. Je m'étonne d'ailleurs de ne pas vous avoir montré ce joli tailleur plus tôt, car ça fait déjà pas mal d'années qu'il est entré dans ma garde-robe. 



 Il s'agit d'un tailleur américain en crêpe, chiné sur Etsy à prix mini : quelques trous mineurs que j'ai eu vite fait de réparer et qui sont indécelables maintenant, sauf à examen poussé. Quelques fois c'est comme ça qu'on fait les meilleures affaires sur le net : les petits défauts rendent la pièce plus accessible, et avec un peu d'huile de coude votre nouvelle robe reprend du service comme si de rien n'était. 


  
Composé d'une petite veste bicolore avec broderies au cordonnet et d'une jupe fluide toute simple, ce petit tailleur est un must have : pratique, léger, agréable et facile à dépareiller et à assortir. J'ai évidemment craqué pour sa ligne simple et ses couleurs, car j'apprécie de rose en petites touches. 



Détail de la broderie au cordonnet... 
Les tailleurs bicolores deviennent fort rares aujourd'hui. Ils n'échappent donc pas à la règle : comme pour tout ce qui est 30's et 40's les prix explosent, malheureusement. Qu'il est loin le temps où on dénichait des merveilles à 50 euros ! Maintenant rares sont les robes à se vendre en-dessous des 100 euros...et abîmées de surcroît. Pfff. Je trouve ça triste. S'habiller vintage va quasi devenir réservé à une élite fortunée, si ça continue. Quid des vraies passionnées, aux moyens limités ?


Aux oreilles, encore des boutons anciens convertis en boucles d'oreilles : j'ai chiné ces ravissantes hirondelles en bakélite en brocante l'année dernière, et ni une ni deux je les ai transformées, comme je le fais souvent avec les boutons 40's.


 Sur la tête, celui que j'appelle mon "chapeau-moule" tant sa forme me fait penser à ce coquillage ! LOL
J'étais tombée sur lui dans une fripe toulousaine il y a quelques années. Très haut, il est de ces chapeaux typiques des modèles français des années 40. Je l'ai agrémenté d'une fleur en tissu ancienne pour lui donner un peu de couleur. Ce qu'il y a de bien avec ce genre de chapeaux tous simples, et noir qui plus est, c'est qu'on peut vraiment s'amuser à les "habiller" de fleurs ou autres accessoires colorés au gré des tenues ou envies.



A très vite pour de nouvelles aventures vintage !
;-)


 

mercredi 26 avril 2017

Trouvailles et Look du Week-End

Samedi dernier, dans la fraîcheur matinale, un petit look sympa et tout simple comme je les apprécie au quotidien...


 Je ne vous ai pas menti, c'est tout simple ! Eh oui pour aller chiner je préfère la jouer pratique, et surtout confortable. Je n'ai plus l'âge (allez ça y est c'est la "minute vieille") de m'embêter avec des fringues dans lesquelles je serais engoncée etc pour partir aux puces. J'aime être à l'aise et ne pas craindre de me salir, car j'ai tendance à plonger sans retenue dans les tas de tissus ou prendre à bras-le-corps toutes sortes de choses poussiéreuses... 
Jupe en crêpe noir, blouse flashy avec accessoires assortis, et veste en jersey noir pour la fraîcheur...c'est parti.


Au col, une grande broche qui fait toujours sensation chaque fois que je la porte : cette araignée d'un vert prairie flashy, avec ses grands yeux écarquillés, est si originale !


Aux oreilles, de discrètes fleurs en tissu provenant d'un stock d'invendus années 40-50, je les adore. Je me souviens les avoir chinées aux puces de Vanves il y a quelques années.


Voilà un achat que je n'ai jamais regretté : cette petite blouse 70's compte parmi mes pièces favorites et je me souviens pourtant l'avoir dénichée pour trois fois rien. J'aime beaucoup sa forme, son grand col, ses manches bouffantes et sa taille marquée, et aussi ses couleurs qui flashent.



De là où vous êtes on ne le soupçonne pas, mais ce sac d'apparence si moderne est une pièce années 40 d'origine, et même de la période de restriction textile : il est en caoutchouc type chambre à air, doublé de toile bordeaux. En plus de ça il est super pratique et pas du tout fragile, donc je peux sans complexes l'utiliser autant que bon me semble, contrairement à de nombreux autres sacs de ma collection, trop fragiles.

Voilà pour le look du samedi, venons-en aux trouvailles du dimanche :


Dimanche dernier donc, j'étais comme chaque année de déballage au grand vide-grenier de la Daurade, en plein centre ville. Cette fois la météo nous a gâtés et nous avons pu profiter d'une journée idyllique à l'ombre des platanes (atchoum quand même avec me pollen !), à chiner et vendre. Le top ! 
Surtout que j'ai réussi à mettre la main sur 2-3 petites choses sympathiques que voilà :


Prometteur, non ?
Voyons cela en détails...


Commençons avec ce petit chien trop chou, en bois peint avec yeux en sulfure. A priori c'est un ancien serre-livres qui a perdu son socle. En tous cas pour une petite pièce il vient de se faire des copains, puisqu'il est allé rejoindre mon petit bestiaire sur mes étagères remplies de bibelots :-)


Toujours fan de tout ce qui est cuir tressé, je n'ai pas résisté à cette petite ceinture aux couleurs appelant l'Eté.


Encore un cadre bombé ! Mais mon tout 1er papillon (que j'achète pour moi et pas pour offrir du moins !). 

Un peu plus loin, j'ai eu la main très heureuse en découvrant quelques foulards 40's dans un fond de boîte ! Voilà leurs imprimés...


Celui-ci est le premier que j'ai aperçu, et aussi mon préféré. J'adore ces couleurs ainsi mélangées. Il me tarde de le porter à son retour du pressing !


En soie toujours, j'ai flashé sur ce joli motif de centaures chevauchés en rouge vif sur fond crème.


Plus "classique" et typique des motifs années 40, ce grand carré de soie épaisse aux couleurs vives sur fond noir...


Très classique également, cette brassée de fleurs ceinte d'une large bande colorée...


Et pour finir, une ravissante écharpe en crêpe, à l'imprimé aussi flashy que choupinou, j'adore !


Belle prise pour le jardin que cette chaise ancienne en bois et toile rayée ! Je suis super contente de cette trouvaille à petit prix, car je cherchais justement des chaises de jardin dans ce style mais pas pour une fortune non plus ^^ , et généralement les brocanteurs en demandent cher dès que c'est un peu ancien.


 Enfin, pour terminer en beauté, voilà mon premier achat du jour... Moi, Strasbourgeoise de naissance et de coeur, je ne pouvais pas décemment repartir sans cette grande boîte qui semblait faite pour moi !!!! C'est un grand seau de métal, pour une marque de choucroute ! "Mangez davantage de choucroute !" peut-on lire sur le côté :-D 
 Le coup de coeur du week-end, assurément :-)



En attendant de nouvelles trouvailles, peut-être en ce week-end du 1er Mai, je vous souhaite une belle semaine !

Bye !

jeudi 20 avril 2017

Trop......Mais Jamais Assez !

 Déménager est réellement un bon moyen de se rendre compte de tout ce que l'on a pu accumuler au fil des années. Ce qui est vrai pour tout un chacun est encore plus flagrant quand on est comme moi atteint de collectionnite aigüe !!! Ainsi mon déménagement m'a mise face à tous mes excès... 
Trop ! Beaucoup trop !!! toutes ces choses qui m'entourent et finalement m'étouffent petit à petit... J'ai donc trié, isolé et revendu ou suis en train de revendre pas mal de choses, dont je m'étais lassée au fil du temps ou simplement  pour lesquelles je ne trouvais pas de place dans notre nouvelle maison. Vêtements, bibelots collector ou autres accessoires vintage, tout y passe.
 Alors bien entendu, je ne peux me séparer de tout ce qui est années 30-40 puisque ça constitue réellement le "coeur" de mes collections, et ce vers quoi je tends toujours ardemment quand je chine. Ceci dit, un petit tri fait toujours du bien, ne serait-ce que pour se remettre en mémoire tout ce que l'on a ! Ainsi j'ai pu admirer l'ampleur du "trop" en déballant ma collection de chaussures années 40 lors de l'installation de mon atelier :



Quatre sacs (et pas petits) remplis ras-la-gueule...et j'en avais même encore ailleurs.


 Voilà donc la collection quasi au complet ! A part 4 ou 5 paires plus "usuelles" qui ont loupé la séance photo...








Evidemment la part belle est faite aux semelles bois, mes chouchoutes absolues... Mais il y a aussi de très belles paires en cuir ou en feutre qui valent le détour ! Comme j'aimerais les exposer toutes...mais là ce n'est plus une pièce qu'il me faudrait mais un petit musée, pour exposer les chaussures, sacs, foulards, chapeaux, broches, robes, etc !!! Un doux rêve...


Collectionnite aigüe, quand tu nous tiens...
J'ai toujours le sentiment d'en avoir "trop", et souvent je me dis "allez arrête un peu, tu atteins des limites quand même là t'abuses un brin". Mais quand je tombe sur une paire de semelles bois, un beau chapeau halo ou un bout de tissu 40's, c'est plus fort que moi ! 
J'en ai trop, mais au final, jamais assez :-)


mercredi 19 avril 2017

Le Printemps Est Là


Hello !
Je profite à fond du beau temps de ces dernières semaines pour commencer à sortir mes robes plus légères, que je mixe avec des collants moins opaques et des vestes de demie-saison. Ainsi le week-end dernier je revêtais une tenue aux teintes presque plus automnales que printanières, mais qu'à cela ne tienne, ce sont décidément des coloris que j'adore et que je porte en toute saison.


Vous le savez maintenant, je suis hyper fan de ces vestes en jersey typiques des années 40. Malheureusement elles sont si rares aujourd'hui ! J'ai la chance d'en avoir quatre : une marine, une indispensable noire, une rayée (de toute beauté, mais pas évidente à assortir) et enfin celle-ci, qui est en fin de compte celle que je porte le plus souvent. Bien sûr j'adore sa couleur, sa forme, son confort... Associée à une robe type robe-chemisier, avec le col qui dépasse, c'est toujours impeccablement 40's et plutôt seyant. Je signe.



Les teintes chaudes de la veste et des accessoires contrastent avec le vert froid de la robe : c'est comme ça que j'aime "construire" mes tenues, sur le contraste entre les tons. Je trouve que l'ensemble ressort toujours mieux, tout en mettant en valeur chaque pièce.


J'ai chiné cette robe sur Etsy dernièrement et j'en suis vraiment ravie : portable tout autant avec des collants pour la demie-saison, que jambes nues pour l'été, elle a en plus une coupe ultra pratique que j'affectionne et un beau vert facile à assortir.


Dans les cheveux, un foulard (40's bien sûr) reprend le côté froid de la robe par une touche de vert d'eau, et donne du pep's à la tenue grâce à ses tons de violet, marron chaud, orange et rosé. Aux oreilles, des b.o. type créoles en bakélite, que j'adore et que je porte énormément : cette forme triangulaire est juste top, et leur couleur entre le brique et le marron-roux matche avec tout un tas de mes accessoires.


Au col, une ravissante broche chien en bakélite blanche et bois, avec yeux en sulfure. Quand je l'ai croisée sur Etsy dernièrement, je n'ai pas pu résister longtemps !


A mon bras, un de mes sacs favoris, déniché aux puces il y a quelques années. Canevas fleuri sur fermoir en bois, j'adore ses tons qui s'accordent avec tout.


En bref, voilà une tenue fraîche comme je les apprécie en cette saison ! 

La fraîcheur s'est invitée chez nous ces jours-ci, malgré un ciel dégagé et un soleil revigorant... Alors j'en profite pour étrenner encore mes chères vestes qui devront bientôt rejoindre leur résidence d'été... Et en même temps, il me tarde de voir arriver la chaleur (relative hein, vu que je supporte très mal les températures élevées) pour sortir quelques petites nouveautés estivales ! Hâte de vous montrer tout ça.
 


A très vite pour de nouvelles aventures vintage ! 
:-)

vendredi 14 avril 2017

Trouvailles Récentes

Bon voilà ça y est, je vous ai bien assez fait languir il me semble, alors abordons les trouvailles effectuées le week-end dernier, avant que l'on entame celui qui arrive et qui semble prometteur.


 J'ai fait la majorité de mes prises sur les puces de St Aubin (anciennement St Sernin - déplacées pour travaux) samedi dernier. Grosse accélération quand j'ai abordé le stand d'un brocanteur chez qui je trouve souvent des merveilles : des fringues, des fringues, des fringues ! Un gros tas de fringues. Et au premier coup d'oeil j'ai vu que ce n'était que du vieux !!! Oouououh vous imaginez ma tête. Sans rire faudrait me filmer dans ces cas-là parce que je suis sûre que je change de couleur !!! :-D  LOL


Voilà les prises effectuées sur ce fameux stand, excepté la dernière robe en bas à droite que j'ai dénichée pour seulement 2 euros ! C'est la seule qui me va, et elle a beaucoup de défauts que je suis en train de rectifier (trous etc, le tissu est fatigué). Mais à un prix pareil et avec ce chouette tissu, je ne pouvais pas la laisser ! Je l'avais vue de loin lors d'un 1er passage, mais sa forme m'a alors fait penser à une robe 80's, j'ai donc passé mon chemin...mais au second tour j'ai voulu en avoir le coeur net et j'ai bien fait de m'approcher ! 
Le reste est magnifique et en super état, mais beaucoup trop petit pour ma stature. Robes des années 30 à fin 40 + deux tailleurs, je suis aux anges ! Un petit tour au pressing, et surveillez mon shop Etsy dans le mois qui vient !


Gros plan sur l'imprimé de la robe qui me va... Comme dit je suis pas très fan de jaune mais là, j'adore ! Impec' pour l'été :-)


La barrette années 30-40 et la broche Libération peinte sont également des trouvailles faites sur les puces. La petite broche en résine à fleurs peintes est une prise Ebay et j'en suis ravie ! J'ai si peu de ces teintes dans mes accessoires.


Toujours pratique pour garder boutons et petits accessoires, un mini-meuble à tiroirs en bois, que j'ai déjà relooké grâce à des chromos anciennes.



J'ai déjà je ne sais combien de valise, de toutes tailles...mais le drôle de format de celle-ci est venu à bout de mes résistances raisonnables ! Que vais-je bien pouvoir stocker dedans maintenant ? 



Pour ma puce, un adorable bloomer années 40 en coton ultra fin et dos-nu : normalement ça se porte sur un petit chemisier mais ce sera nickel pour les grosses chaleurs, et tellement mignon !!!  J'adore le détail de smocks rehaussés de fils colorés...hâte de voir cette pièce ravissante portée !





Rayon cllec' Libération j'ai fait une belle prise cette semaine avec ces deux napperons brodés de bouquets bleu-blanc-rouge avec les traditionnels bleuet-marguerite-coquelicot et brins de blé... J'adore ! Ca me donne envie de me remettre à la broderie tout ça :-)


J'espère que ce long week-end qui arrive sera propice aux trouvailles... La saison des vide-greniers est ouverte, c'est parti !